Livret d'apprentissage anticipé de la conduite

Livret d’apprentissage anticipé de la conduite

La formation initiale

La formation initiale commence par une évaluation de votre niveau afin de déterminer le volume prévisionnel personnalisé de la formation. Selon vos aptitudes, vous suivrez entre 20 et 30 heures (volume moyen observé) de cours de conduite. Parallèlement, vous préparerez l’épreuve théorique (code la route).

A l’aide de votre livret d’apprentissage, vous pourrez suivre votre évolution et évaluer vos progrès au travers des 4 étapes de synthèse qui jalonnent la formation. Le niveau de maîtrise qui sera validé lors de l’étape 4 correspond au niveau du permis de conduire.
Une validation prématurée ne serait ni votre intérêt, ni celui de l’établissement que vous avez choisi.

Après validation de l’étape 4, votre futur accompagnateur devra obligatoirement assister à un rendez-vous préalable à la conduite accompagnée de 2 heures.

Quand ce  niveau sera atteint et que vous aurez réussi le code, le formateur signera l’attestation de fin de formation initiale qui vous autorisera à circuler avec le ou les accompagnateurs désignés.

La conduite accompagnée

La phase de conduite accompagné se déroule sur au moins 3 000 km pendant un an minimum, mais sans pouvoir excéder 3 ans. Vous conduisez avec un accompagnateur détenteur de son permis de conduire depuis plus de 5 ans sans interruption.

L’assurance :

La conduite accompagnée n’est possible que si l’assurance du ou des véhicules utilisés comporte une extension de garantie. C’est  à l’accompagnateur d’en faire la demande sans plus attendre. Le formulaire figure dans le dossier d’inscription. En principe, ce document, appelé « lettre avenant », sera délivré sans augmentation de cotisation ou de prime. Sachez toutefois que certains assureurs imposent une augmentation de la franchise de remboursement en cas d’accident.

L’assureur  peut refuser d’accorder cette extension de garantie si l’accompagnateur a été condamné pour un délit routier.

L’équipement du véhicule :

Un deuxième rétroviseur extérieur à droite est obligatoire. Celui-ci est réservé à l’usage de l’accompagnateur, donc réglé pour ce dernier. Le frein à main central du véhicule n’est pas obligatoire, mais conseillé.

Les règles à respecter :

La conduite accompagnée est interdite à l’étranger. Elle est soumise aux limitations de vitesse des jeunes conducteurs (110km/h  sur les autoroutes, 100km/h sur les routes à chaussées séparées, 80km/h sur les autres routes).
A chaque sortie, vous devrez apposer à l’arrière du véhicule le disque magnétique distinctif de la conduite accompagnée.
Lors d’un contrôle routier, vous êtes tenu de présenter les papiers du véhicules et son permis de conduire. Il peut être soumis à un dépistage de l’alcoolémie et encourt, dans le cas où il serait positif, les mêmes condamnations que s’il était au volant de son véhicule.

Les rendez-vous pédagogiques :

La phase de conduite accompagnée est jalonnée de rendez-vous pédagogiques. Ils permettent de procéder à une évaluation de l’expérience que vous avez acquise et approfondir la formation par un échange entre l’accompagnateur, vous et le formateur (un accompagnateur au oins doit être présent).

La première rencontre a lieu entre le 4ème et le 6ème mois de la période de la conduite accompagnée, lorsque environ 1 000 km ont été parcourus.

La dernière rencontre s’effectue dans les deux mois précédant la date de l’examen pratique du permis de conduire, lorsque 3 000 km ou plus ont été parcourus.
Les rendez-vous pédagogiques se déroulent en deux parties : une séance individuelle de conduite et une séance d’animation en salle sur des thèmes de sécurité routière (vitesse, alcool, vigilance fatigue, assurances …)

Le permis de conduire

Cette épreuve viendra au terme d’une formation approfondie ; vous aurez bénéficié d’une authentique expérience de la conduite ; vous aurez acquis un niveau suffisant de maîtrise.

L’obtention du permis de conduire sera pour vous une véritable garantie de sécurité.

C’est à partir de l’âge légal de 18 ans, et après un an au moins de conduite accompagnée, que vous pourrez passer l’examen pratique du permis de conduire selon les règles en vigueur.

En cas de réussite, il vous sera délivré le permis de conduire et une attestation  de fin de conduite accompagnée qui servira à obtenir des conditions tarifaires particulières lors de votre premier contrat d’assurance.

En cas d’échec, vous garderez le bénéfice du code pour 4 autres épreuves « pratiques », dans un délai de 3 ans.

Attention ! Ce délai court depuis la date d’obtention de l’épreuve théorique.

Le rôle de l’accompagnateur

L’accompagnateur est le lien entre vous et le formateur. Son rôle sera d’opérer un suivi et de vous transmettre son expérience de la route.

Suivre la formation initiale :

Lors de votre formation à l’Ecole de conduite, invitez votre accompagnateur à assister à 1 ou 2 heures de vos leçons de conduite. Il pourra ainsi constater vos progrès lors de l’évaluation de l’étape 4 où sa présence est obligatoire car il prendra le « relais ».

Il aura alors toute confiance en vous car vous serez capable de conduire une voiture sans mettre en danger votre sécurité, ni celle des autres. C’est le but à atteindre pour la validation de la formation initiale.

Ce suivi lui permettra d’être moins tendu et moins inquiet le premier jour le premier jour où vous conduirez sa voiture à ses côtés.

Respecter la diversité des situations de conduite :

La période de conduite accompagnée doit vous permettre de passer du niveau de débutant à celui de conducteur expérimenté. Pour cela, 3 000 km minimum sont nécessaires à l’acquisition d’expérience, en affrontant les situations routières les plus fréquentes. Parcourir le plus grand nombre de kilomètres possible exclusivement sur autoroute ne sera pas très enrichissant pour vous. Conduisez surtout dans de nombreuses situations variées (la nuit, par temps de pluie, en ville, etc.).

Assister aux rendez-vous pédagogiques :

La qualité de votre apprentissage dépend de l’engagement de vos accompagnateurs et notamment de leur assiduité aux rendez-vous pédagogiques. Ils seront l’occasion pour le formateur d’établir un bilan de votre conduite et de transmettre à vos accompagnateurs un « plan de travail » destiné à assurer le perfectionnement de votre conduite.

Les avantages de la conduite accompagnée

  • Conduite à partir de 16 ans.
  • Une formation à l’auto-école suivie d’une acquisition d’expérience et de confiance en conduite accompagnée.
  • Possibilité de voir davantage de situations autres qu’à l’Ecole de conduite.
  • Conduire des véhicules différents de la catégorie B et ce dans toute la France.
  • Partager ses connaissances et ses expériences avec des conducteurs plus âgés.
  • Un permis probatoire de 6 points pendant 2 ans au lieu de 3 ans.